Julien Clerc : le bruit de l’ennui

julienclercenconcert54636.jpg
Julien Clerc © DR

Pourquoi pas Julien Clerc ? Je peux encore écouter à plein volume « La cavalerie » ou « La Californie » et toutes ses autres chansons en majesté signé Roda-Gil ou Dabadie, jusqu’à l’épuisante « Mélissa ». Alors comment caler à l’écoute de ce nouvel opus « Où s’en vont les avions ? » ? Tout simplement parce que, dirigé par Benjamin Biolay et Bénédicte Schmitt, épaulé par Gérard Manset, David McNeil, Jean-Loup Dabadie et Maxime Leforestier, Julien Clerc semble quand même s’y ennuyer ferme. L’ensemble est de bonne tenue, bien sûr, mais aucune chanson n’accroche vraiment l’oreille si ce n’est vaguement « La jupe en laine » et surtout « Déranger les pierres » que nous connaissions à deux voix avec Carla Bruni. Pour le reste, le bruit pas terrible de la rengaine déjà usée…

Julien Clerc, Où s’en vont les avions ?, Virgin Music. Sortie le 15 septembre.

Une réponse à “Julien Clerc : le bruit de l’ennui”

  1. framboise dit :

    entièrement d’accord avec toi

Laisser un commentaire