Haunted : pour Sarah Anne Johnson

Une exposition « Haunted » au Musée Guggenheim de New York qui se voudrait au-dessus de la mêlée et pleine de fantômes. On y trouve seulement la monotonie artistique et mondaine de notre temps (Marina Abramović, Bernd et Hilla Becher, Sophie Calle, Tacita Dean, Stan Douglas, Felix Gonzalez-Torres, Roni Horn, Zoe Leonard, Robert Rauschenberg, Cindy Sherman, Hiroshi Sugimoto, Jeff Wall, and Andy Warhol). Honnête mais peu séduisante. On circule, en éveil, dans le cylindre magique de M. Frank Lloyd Wright et on tombe en arrêt devant la série d’images « Tree planting » de la canadienne Sarah Anne Johnson. Un ton juste, fait de prises de vues réelles et de personnages de pâte à modeler. Une violence sourde, sale et parfois sexuelle, à raconter une initiation au monde adulte, au temps du travail. Beau et brut.

Haunted, Guggenheim New York, jusqu’au 6 octobre 2010.

johnson.jpg
© Sarah Anne Johnson / Stephen Bulger Gallery

Laisser un commentaire