Les regrets : une histoire (trop) simple

19086654.jpg
Yvan Attal et Valeria Bruni Tedeschi © DR

Les regrets, le nouveau film de Cédric Kahn, réalisateur de l’indépassable « Roberto Succo » avec le volcanique Stefano Castelli. Les regrets, Yvan Attal face à Valeria Bruni-Tedeschi. Les regrets, une passion amoureuse, avec ses hauts et ses bas, ses cris, ses hystéries, ses allers sans retours et ses retours quand même. Un film français. Pas mal fait, mais mou. En sortant, on pense à Claude Sautet, à son exigence, sa rigueur, son souci du détail sociologique et son art des situations. Avec le même argument, il aura fait de grands films : « César et Rosalie », « Max et les ferrailleurs », sans oublier « Mado », et l’un des plus beaux : « Une histoire simple »… Ici, on en est loin.

Les regrets, un film de Cédric Kahn. En salles.

Laisser un commentaire