• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 23 août 2009

Archive pour 23 août 2009

Quentin Tarantino fait de la résistance

Dimanche 23 août 2009

19085289.jpg
Quentin Tarantino et ses « Inglorious Basterds » © Universal

« Il est permis de violer l’histoire, à condition de lui faire de beaux enfants » disait Alexandre Dumas. Une phrase qu’a du méditer Quentin Tarantino ! De beaux enfants, ces bâtards sans gloire ? Pas vraiment, mais un farce sympathique comme une lettre d’amour au cinéma de série B avec la vitalité furieuse dont Tarantino sait faire la démonstration. Bien sûr, c’est bien trop long, bien trop bavard, lourdingue, mais quel esprit donne le cinéaste à ces comédiens. Christoph Waltz en haut de l’affiche, les égéries françaises Kruger et Laurent au mieux de leur talent, Brad Pitt ridicule à souhait mais heureux de l’être et une mine de seconds rôles épatants (Daniel Brühl, Michael Fassbender). C’est un festival de cinéma et il ne faut rien lui demander d’autre !

Inglorious Basterds, un film de Quentin Tarantino (2h28). En salles.

Marjane Satrapi : « A Paris, j’aime tout »

Dimanche 23 août 2009

marjanesatrapi.jpg
Marjane Satrapi © DR

Jolie interview de la bédéaste Marjane Strapi qu’on n’aime d’ordinaire pas beaucoup mais à qui on reconnaît un talent certain. Elle se raconte, avec d’autres immigrés désormais reconnus dont le mythomane Pal Sarkozy, dans une série d’été pour Le Monde. Elle raconte à Catherine Simon cette anecdote savoureuse sur sa vie désormais parisienne : « A Paris, j’aime tout », résume-t-elle sans ambages. Y compris l’odeur du métro, « l’odeur de la liberté », loin de l’Iran et des ayatollahs. Elle aime tout, y compris les Parisiens mufles ou grincheux. Comme cet aveugle qu’elle remarque un jour, planté au bord du trottoir, et à qui elle propose gentiment son aide pour traverser la rue. « Tu ne vois pas que j’attends le bus, connasse ? », l’envoie bouler l’atrabilaire, suscitant embarras et admiration chez sa fugace bienfaitrice. »

Le parfum de liberté, entretien avec Catherine Simon, Le Monde, 21 aout 2009.