• Accueil
  • > Art
  • > Warhol au Grand Palais : Bergé avait raison

Warhol au Grand Palais : Bergé avait raison

yslwarhol.jpg
Yves Saint Laurent © Andy Warhol / Collection Pierre Bergé / YSL

En photo, les fameux portraits d’Yves Saint Laurent que Pierre Bergé, dans un accès de colère, a fait retirer de la rétrospective Warhol au grand Palais. A visiter l’exposition, ce dernier dimanche de présentation, on salue sa perspicacité. Qu’avaient-ils à faire dans cette galère, ce fatras besogneux de tableaux, vidéos et autres polaroïds, mille fois vus et encore revus, accrochés sans perspectives, jetés là sans la moindre étincelle… La seule ambition d’Alain Cueff, commissaire de l’exposition, était-elle de faire un inventaire de tout ce qui était passé sous les presses de la Factory warholienne ? Pour le coup, l’entreprise est réussie : on passe de salle en salle comme dans un immense catalogue : les stars, les fleurs, les hommes d’affaires. Chacun sa niche et le public défile, l’oeil sur son appareil photo numérique, l’oreille collée à son « audioguide ». On a « fait » Warhol et se fera rançonner à la boutique en sortant. Les royalties sont pour les bonnes oeuvres de Warhol Foundation for the visual arts, dont la mission est d’aider les jeunes artistes innovants. Les vrais.

Laisser un commentaire