• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 19 mars 2009

Archive pour 19 mars 2009

Harvey Milk, naissance d’une nation

Jeudi 19 mars 2009

19023219.jpg
James Franco et Sean Penn © Focus Pictures

Il est beau, le film de Gus van Sant. Il est engageant, l’Harvey Milk de Sean Penn. On salue l’oscar du meilleur acteur, plus encore celui du scénario de ce film-tract. Un film simple, avec, c’est vrai, des défauts mais de belles manières aussi. Comme cette façon proprement voluptueuse de filmer un baiser comme un éveil. Celui d’une brusque libération à toute aliénation politique, sociale, culturelle. Le new-yorkais Harvey Milk vient d’ouvrir le magasin de photographie qui deviendra bientôt célèbre et le QG de toutes ses campagnes électorales dans Castro, le quartier gay de San Francisco. Le temps d’installer un petit écriteau dans la vitrine, qu’assis sur la devanture, il embrasse Scott, son compagnon comme d’autres ont planté des drapeaux en terre inconnue. En quelques plans, tout est là pour le meilleur et bientôt le pire…

Harvey Milk, un film de Gus van Sant, avec James Franco, Sean Penn. En salles (2h05).

Assez !

Jeudi 19 mars 2009

papebenoitxvi.jpg
Benoît XVI © DR

L’ancien Premier ministre Alain Juppé (UMP), interrogé mercredi par France Culture sur les propos de Benoît XVI contre le préservatif, a estimé: « ce pape commence à poser un vrai problème ». Il a cité la réintégration d’évêques « dont l’un est l’apôtre – si j’ose dire – du négationnisme », l’excommunication au Brésil et l’affaire du préservatif. Au Brésil, « qu’une gamine de neuf ans qui a été violée, dont la vie est en danger, soit – sinon elle-même – du moins ses parents et le médecin qui l’a aidée à avorter excommuniée, c’est une absence de charité chrétienne extraordinaire », a poursuivi l’ancien chef de gouvernement. « Aller dire en Afrique que le préservatif aggrave le danger du sida, c’est d’abord une contreverité et c’est inacceptabe pour les populations africaines et pour tout le monde », a-t-il poursuivi. « Il y a un vrai problème », « je sens autour de moi un malaise profond », a ajouté M. Juppé, qui a « l’impression » que le pape « vit dans une situation d’autisme total »…

A l’ombre de ce cher Oncle Vania

Jeudi 19 mars 2009

onclevaniaccpaoulesposscdcs07580f8.jpg
© DR

Malgré ses ruptures de rythme, on aime cet « Oncle Vania », dans la version « modernisée » par les traducteurs André Markowicz et Françoise Morvan, et mise en scène par Rodolphe Dana et Katja Hunsinger pour le collectif les Possédés au Théâtre de la Bastille. L’histoire, on la connaît et par l’enchantement d’une table éclairée à la bougie et de comédiens en pleine forme et heureux d’être ensemble, on la redécouvre, merveilleuse, intrigante, malheureuse et fataliste. Etonnant Tchekhov qui résiste à tout, tant son théâtre est universel. Reste aux Possédés à veiller à ne pas sombrer dans la caricature de ce qui a fait à leurs débuts leur singularité : un certain non-jeu, le théâtre dans le prolongement de la vie. Cette manière, en effet, de faire open vodka-bar, à l’entrée du spectacle est assez ridicule et ne sert en rien le propos. Un truc bobo qui frise le peu de goût…

Oncle Vania, Anton Tchekhov, par le collectif les Possédés. Théâtre de la Bastille, du 23 février au 28 mars 2009.