Meeting Dita in Paris at Crazy Horse Saloon

ditagrand.jpg
Dita von Teese © DR

Retour au Crazy Horse. On ne boude pas son plaisir malgré la longue demi-heure d’attente devant le célèbre cabaret de l’avenue Georges V. C’est la foule des grands soirs pour applaudir les trois numéros de la strip-teaseuse du Michigan et ex-girl-friend du gothique Marilyn Manson. L’étiquette lui colle à la guêpière comme le sparadrap au capitaine Haddock. Mais Dita, déshabillée chic par Elie Saab, est exceptionnelle dans ce numéro de charme et le Crazy, nostalgique d’Alain Bernardin, en impose encore à quelques jours de sa reprise en main et en jambes par le chorégraphe Philippe Decouflé. Pin up rose et rouge d’abord, entourée des girls, puis brune fatale en manière de Gilda, elle termine son tour par le très fameux « bain noir », lovée au creux d’une baignoire, se donnant de la fraîcheur entre deux beaux soupirs et clins d’œils qui nous ramèneraient à l’adolescence. Scandaleuse et merveilleuse créature, charmeuse Dita.

Une réponse à “Meeting Dita in Paris at Crazy Horse Saloon”

  1. jack-olivier dit :

    Dita, c’est le Dahlia noir aui aurait échappé à son destin funeste pour finir dans Mulholland drive de David Lynch.

    Cher Serge, même si la gourmandise est un pêché véniel, je ne t’imaginais pas si licencieux…

Laisser un commentaire