Portrait Prize 08 : l’invention du monde

Londres toujours, mais juste pour 24 heures chrono. Alors, il faut faire des choix et s’il n’y a du temps que pour une seule exposition, privilégier la National Portrait Gallery qui, aux côtés de l’exposition d’Annie Leibovitz « Une vie de photographe » déjà vue à Paris, propose l’annuel « The Taylor Wessing Photographic Portrait Prize 2008″ qui présente pêle-mêle le travail d’étudiants, d’amateurs ou de professionnels et consacre chaque année cinq photographes de portrait parmi 2500 candidats et 6 700 images proposées à la sélection d’un jury de première main. Si la sélection semblait cette année moins puissante que celle de l’an passé, ce sont tout de même près d’une cinquantaine de portraits « short-listés » et autant de regard comme un tour du monde contemporain, tel qu’il se fait, tel qu’il se vit d’Inde aux Etats-Unis, du Mozambique à l’Ukraine. Du noir en blanc en couleurs, l’invention du monde…

kerstensbag.jpg
Bag (detail), 2007 © Hendrik Kerstens / Courtesy of Witzenhausen Gallery

The Taylor Wessing Photographic Portrait Prize 2008, National Portrait Gallery, jusqu’au 15 février 2009

Laisser un commentaire