L’échange : la dame dans le tram

18994792.jpg
Angelina Jolie dans « L’échange » © DR

Merveille encore de ce cinéma américain, qui résiste à tout et refuse l’ennui. Même quand il joue en mode mineur, un film de Clint Eastwood est un plaisir de cinéma. C’est encore le cas de cet « Echange », bâti sur le récit d’une histoire vraie, celle d’une femme ayant perdu son enfant à qui la police corrompue mais inquiète de ses résultats en ramène un autre. Angelina Jolie – dont on peut souvent douter qu’elle soit une actrice accomplie – livre avec justesse ce combat, l’acharnement de toute une vie, au plus de près de la folie, au plus proche de sa conviction que cet enfant, le sien, n’est peut-être pas mort, sous les coups d’un maniaque. Eastwood, à son habitude, prend parti et son film, sans pardon, est une réussite.

Une réponse à “L’échange : la dame dans le tram”

  1. huron dit :

    Un peu académique quand même, non?

Laisser un commentaire