Derek Jarman, le bleu de la nuit

stevepykederekimage2.jpg
Derek Jarman © Steve Pyke

Quelques semaines après la rétrospective londonienne « curatée » par Isaac Julien, le festival de cinéma gay de Paris lui ouvrait les portes du Grand Rex pour la présentation de son film-hommage au cinéaste Derek Jarman. Cinéaste ? Oui, bien sûr, mais aussi metteur en scène de théâtre, jardinier, peintre et réalisateur d’un clip pour les Pet Shop Boys (It’s a sin) ! Et plus encore activiste de la cause homosexuelle. C’est ce beau parcours que retrace son fidèle ami Isaac Julien avec le concours d’une autre amie de coeur, la comédienne Tilda Swinton. Ensemble, ils revisitent l’œuvre de Derek Jarman sans trop d’hagiographie, s’attachant à l’influence de son œuvre sur ses contemporains. Une heure durant, on vit dans la fièvre punk du Londres des années 70-80, des premières boites gay aux années Thatcher et à l’épidémie de sida contre lesquels luttera vaillamment Derek Jarman. La mort saisit Jarman en son jardin d’Ecosse, terrassant le génie créateur.

Le site du festival de films gays et lesbiens de Paris
Le site du film.

Laisser un commentaire