Valérie Lemercier en petite forme au Palace

m3612.jpg
Valérie Lemercier © DR

Manifestement, Mademoiselle Lemercier n’avait pas suffisamment travaillé avant la première de son spectacle donné l’autre soir au « nouveau » Palace. Aurait-elle passé plus de temps à répondre aux interviews qu’à apprendre les textes qu’elle a co-écrits avec sa complice Brigitte Buc ? Cela parut évident quand à plusieurs reprises, elle eut des trous de mémoire – dont elle eut l’élégance de s’excuser au moment des saluts. Manque de travail encore sur ces fameux « nouveaux » textes, plutôt faiblards mises à part une « Marie-Aude » bientôt de légende et une mère d’homosexuel addict à sa cafetière senséo dans un monologue de tristesse avec la « copine à pédé » de son fils… Las, le spectacle fut le plus applaudi à la reprise de plusieurs anciens sketchs et on sortait déçu de cette première en espérant des réglages d’urgence pour retrouver « la » Lemercier ».
J’oubliais. Le Palace new look ? La rénovation du mythique club seventies en salle de spectacles paraît, dans les gravats du chantier, désastreuse. Moulures pompières, moquettes sans qualité, propriétaires inexpérimentés… Pour cette première, il fallut d’abord battre le pavé pendant une heure devant la salle avant de pouvoir y entrer et constater que les travaux n’étaient pas finis et le personnel mal formé à l’accueil du public. Au même moment, sans la moindre considération pour la clientèle, les nouveaux propriétaires se faisaient photographier en famille, fiers de la devanture restaurée. A l’intérieur, les hôtesses affolées découvraient le plan de la salle, les spectateurs se chargeaient pour beaucoup eux-mêmes de leur placement. Le show tant attendu de la Mademoiselle pouvait commencer. 7 ans d’attente après les Folies Bergères, une heure de retard, cela rend sans doute exigeant…

Laisser un commentaire