• Accueil
  • > Art
  • > Jari Silomäki : un paradis de bohème

Jari Silomäki : un paradis de bohème

9038012.jpg
Jari Silomaki, My weather diary © DR

« Il n’y a pas pire nomade que les rationalistes » Kant.

Jari Silomäki faisait les beaux jours d’une très belle exposition du PS1 MoMA de New-York, joliment intitulée « Arctic Hysteria ». Le finlandais que l’on avait découvert au Kiasma d’Helsinki en janvier dernier y présentait de pièces magnifiques, son journal photographique et un travail sur le deuil de sa grand-mère. La compagnie de Jari Silomäki est savoureuse, il vous emporte sur ses routes de doutes, d’introspection et de mille petites observations du quotidien, dont il tire une vraie philosophie de l’existence. Le travail est impeccable, les perceptions contemporaines, on est avec lui, on est lui. Idéale profession de foi.

Arctic Hysteria, P.S.1 Moma, New-York, jusqu’au 21 septembre.

Laisser un commentaire