• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 4 septembre 2008

Archive pour 4 septembre 2008

Martin Creed : la Tate à bout de souffle

Jeudi 4 septembre 2008

« In Palermo we went to see the catacombs of the Capuchin monks. We were very late and only had five minutes to see it all before closing time. To do it we had to run. I remember running at top speed with my friends through the catacombs looking desperately left and right at all of the dead people hanging on the walls in their best clothes, trying our best to see it all… it was a good way to see it. It was that kind of delirious running which makes you laugh uncontrollably when you’re doing it. I think it’s good to see museums at high speed. It leaves time for other things. » Martin Creed

Quel drôle de lascar, ce Martin Creed ! Découvert lors d’une des biennales de Lyon, je le retrouve à Londres dans un exercice déroutant, une performance commandée par la vénérable Tate Britain. Dans le hall de l’institution, une longue ligne droite, trois coureurs se relaient toutes les trente secondes pour parcourir la distance en courant. Au milieu des visiteurs, manifestement intrigués… A la manière des acteurs de Jean-Luc Godard visitant le Louvre au pas de course dans le film « Bande à part » (9 mn 43, montre en main pour la course la plus folle dans les galeries de peinture), Martin Creed médite sur l’accélération de nos mouvements et sur ce qu’il reste encore de temps disponible pour une éventuelle contemplation. Les avis sont partagés : certains crient au génie goguenard, d’autres hurlent au scandale et à l’imposture ! Moi je me balance…

Work No. 850, Martin Creed, Tate Britain, jusqu’au 16 novembre.