Danielle Darrieux : ma baronne bien-aimée

18871977.jpg
Danielle Darrieux dans « Une chambre en ville » © DR

Dans son journal de la semaine dans Libération, le critique Michel Boujut rend visite à Agnès Varda qui termine ces jours-ci le montage de son autobiographie « Les plages d’Agnès » (sortie décembre 2008). On y apprend également que Rosalie Varda, sa fille, travaille à l’édition intégrale des films de Jacques Demy en DVD. Un grand bonheur en perspective : enfin, retrouvée, Danielle Darrieux en Mme Langlois, baronne déchue, portée sur la bouteille d’ »Une chambre en ville », Dominique Sanda, nue sous son manteau de fourrure et d’autres films encore : « Parking », japonaiserie fragile complètement oubliée avec Marie-France Pisier, Jean Marais, Laurent Malet et Francis Huster, « Trois places pour le 26″ Mathilda May bondissante et Montand dansant sur les marches de la gare Saint-Charles à Marseille, Jeanne Moreau tout en Cardin dérivant sur la « Baie des Anges », Anouk Aimée dans un « Model shop » seventies à Los Angeles et « Lola » à Nantes…

Intégrale Jacques Demy, novembre 2008, Ciné-Tamaris, Arte.

Jacques Demy ou les racines du rêve, Jean-Pierre Berthomé, Editions de l’Atalante (réédition, 1996).

Laisser un commentaire