Les petits riens, le blues de Stacey Kent

breakfast.jpg
© DR

Des chansons entendues par quatorze heures d’avion entre Cape Town et Francfort. Cela semble à première écoute un élégant « easy listening » d’aéroport, finalement la voix gracieuse de Stacey Kent et les arrangements de Jim Tomlinson restent en tête. Retour à Paris, passage à la Fnac et le disque « Breakfast on the morning tram » dans l’I-Pod. De jolis petits blues, deux reprises de Serge Gainsbourg (Ces petits riens, La saison des pluies) et quelques standards bien choisis (What a wonderful world, Samba Saravah) chanté en anglais et en français. A découvrir !

Laisser un commentaire