L’ordre des choses : Helsinki, extérieur jour

img2cgi.jpeg

Quand on arrive à Helsinki, début janvier, prendre une courte journée, la plus froide, pour visiter les « seesights » obligatoires (le parlement, le marché couvert, le design district) et courir les galeries marchandes qui sont légions. Le froid interdit de flâner en ville : ces cathédrales d’acier et de verre (Stockmann, Forum, Kamppi) permettent un shopping à l’abri de la bise. Les obligations rendues au tourisme culturel et commercial, l’idéal est ensuite de sauter dans un tramway pour visiter les quartiers. Kallio, par exemple : à dix minutes du centre historique, ce quartier se la coule doucement bobo au pied d’une gigantesque église Art nouveau. Patinoire à ciel ouvert, bistrots minuscules mais bondés, coiffeurs tendance, bar gay, sauna au feu de bois, famille et titis finlandais, masseuses thaï, rockers de saloon et russes en désertion vivent ici en famille. Et en harmonie… La ballade peut se prolonger par le tour du lac Töölönlahti, un rien gâché par l’horizon des chemins de fer de la gare centrale. Ne vous y trompez pas l’écume au bord de l’eau n’en est pas mais… de la glace qui emprisonne les roseaux et refroidit les canards. Autour de l’étang gelé, de belles maisons de bois, à tourner des « Psychose » en Finlande, l’Opéra et l’élégant Palais Finlandia, conçu par l’illustre Alvar Aalto.

Photographies Helsinki : www.ylitalot.net

Laisser un commentaire