• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 17 décembre 2007

Archive pour 17 décembre 2007

Un coeur qui bat

Lundi 17 décembre 2007

artworkimages39676103nangoldin.jpg
© Nan Goldin

Que faisait David Lodge ce dimanche après-midi ? Il visitait tranquillement l’exposition « Seduced : art and sex from antiquity to now». A Paris, comme à Londres, de la Bibliothèque nationale de France François Mitterrand au Barbican Centre, la mode est aux « enfers ». La rumeur, sulfureuse, a fait long feu et c’est un pétard mouillé qui s’épuise sous nos yeux. Un parcours déjà mille fois emprunté – ne boudons pas notre plaisir à revoir les frises des lupanars de Pompéi, les « minotaures » de Picasso, les corps nus et décharnés d’Egon Schiele, les photos diablement SM de Robert Mapplethorpe ; à découvrir les travaux plus récents de Marlène Dumas ou de Juliao Sacramento mais, pour le reste, l’exposition est à l’avenant : un peu de Sade, un rien de kama-sutra, la naissance de la photographie, tout de suite transformée en instrument de pornographie, quelques turqueries ou japonaiseries bien salaces – sexes d’homme toujours surdimensionnés, femmes en extase–, un « blow-job » d’Andy Warhol de 48 minutes, d’ineffables Louise Bourgeois (qu’est-ce qu’on lui trouve ?), un tag essentiel de Tracey Emin, un Araki mineur…
Pourtant, il faut aller jusqu’au bout de l’exposition pour Nan Goldin dont on projette le slide-show « Heartbeat » (photo), 245 diapositives incandescentes d’amour et de sexe mélangés sur une musique de Björk et John Taverner (Prayer of the Heart), qui valent à elles-seules le déplacement – comme le résumé opportun et puissamment artistique de la liberté sexuelle conquise de nos jours… Alors que certains cherchent à censurer par tous les moyens les images de Nan Goldin, cette exposition vaut pour la possibilité de partager cette beauté-là et se battre pour elle.
A l’inévitable « gift-shop », à la sortie de l’exposition, David Lodge s’est longuement arrêté devant quelques objets design, feuilleté plusieurs beaux-livres. Les sourcils froncés, il venait de se rendre compte qu’en ce dernier dimanche avant Noël, il ne s’était nullement préoccupé de cadeaux…

Seduced, Barbican centre, Londres, jusqu’au 27 janvier.
Le terrain de jeu du diable, Nan Goldin, Editions Phaidon, 2003
Eros aux enfers, BNF – site François Mitterrand, Grande Galerie, jusqu’au 2 mars

La vie Zizi

Lundi 17 décembre 2007

zjmsm.jpg
© Francis Giacobetti / HFA

Le « Truc en plumes » ? Mais qui se souvient d’elle, souvent confondue avec Line Renaud ou l’amie Régine, même gueule de nuit et d’escalier descendu, toutes en plumes, Gainsbourg en chansons. Ou la postérité viendra-t-elle des Repetto « Zizi », inventés par Rose Repetto, mère du chorégraphe Roland Petit, que les fashionistas s’arrachent aujourd’hui ?
Drôle de manière de rappeler le talent de Zizi Jeanmaire, délicieux oiseau de paradis. Pourtant, avant, il y eut la danse, les revues, le music-hall et de magnifiques chansons cousues-main (« Les bleus », «Il nous faut des chansons », « La croqueuse de diamants », « Tout le monde est musicien », « Frankie et Johnny », « Ah, quelle journée ! »). Dans l’amphithéâtre de l’Opéra Bastille, pour faire, sans le dire, ses adieux à la scène en novembre 2000, reconnaissons qu’elle était frêle à danser, soutenue, portée par ses « dancers », le pied parfois hésitant.
Ne pouvant plus chanter, ne pouvant plus danser, elle offre ses souvenirs de scène dans un DVD-testament « Plumes et diamants ». Vincent Josse l’interroge sur France Inter : elle dit les belles années de danse et d’effort, les shows de Roland Petit, l’amitié des auteurs Dimey, Vian, Queneau. Un Paris oublié, comme une carte postale de Doisneau. Elle a résisté longtemps à la vieillesse, aujourd’hui, à 83 ans, l’âge a pris sa revanche. Elle souffre de ne plus vivre le frisson de la scène, de ne plus endurer à la barre, discipline sévère des belles jambes. Ces derniers mots, étranglés, seront à l’adresse de son compagnon fidèle, rencontré dès 9 ans à l’Opéra et de sa fille : « que cela ne se termine pas trop mal ».

« Plumes et diamants », DVD, Bel Air / INA.