Le pays perdu

6690121146.jpg
© DR

Pas vraiment envie de commenter le spectacle de François Rancillac « Retour à la citadelle » joué jusqu’au 21 décembre au Théâtre des Abbesses. Sans inspiration. Lagarce comme s’il n’y était pas. Sans doute ce « retour à la citadelle » n’est pas son meilleur texte, mais les choix de mise en scène, lourdement illustrative, de François Rancillac, pourtant familier de l’univers de Jean-Luc Lagarce, frisent aussi le hors sujet. Seuls s’en sortent l’élégant et clownesque Olivier Achard dans le rôle de l’Intendant, et Martine Bertrand, dans celui de la Mère, sans qu’ils ne parviennent pourtant à convaincre totalement. Un plateau qui tourne, mais à vide…

En tournée jusqu’en mars 2008 à Dole, Vannes, Angoulême, Orléans, Saint-Nazaire, Meylan, Bourg-en-Bresse, Colombes, Belfort, Besançon.

Laisser un commentaire