Pour Karine P.

La Fiac était une merveille de foire aux vanités : des familles blackberry-AustinMini-RayBan, des garçons par deux comme on promène son chien jeans skinny noir écharpe en sautoir Slimane, parfois encore un soupçon de rayures Rykiel pour le week-end seulement, des jeunes femmes low boots et franges katemossisées en fils de laine blonds comme autant de visages connus d’inconnus et personne qui ne veut être vieux… Dans un vaste et prochain mouvement d’ensemble, tout ce petit monde étriqué sera « oversized » à la Fiac 2008. Moi, j’ai déjà pris mes dispositions.
Au milieu, quelques gens sérieux tout de même : Jacques et Lise Toubon, Emmanuelle Berheim et Serge Toubiana, Bertrand Méheut et quelques galeristes star le beau Mennour, l’ancien Lambert… J’oubliais un astre giscardo-pompidolien : le bel éclat de Mireille Darc, slim et blouson noir. Rock.

Une réponse à “Pour Karine P.”

  1. karine Papillaud dit :

    Un texte qui s’accomode mieux de l’environnement de ce blog que de la triste fenêtre d’un mail. D’un chic imperturbable…

Laisser un commentaire